Cette page est tirée du site www.geoarchi.net, dans sa version du 30/04/2017 à 10h55

Le Doctorat

organisation
des études doctorales

L’Institut de Géoarchitecture comprend une équipe de recherche qui réunit la quasi-totalité de ses enseignants, mais aussi des membres issus d’autres universités, spécialement de l’Université de Bretagne-Sud, d’écoles d’Architecture et de diverses institutions étrangères. Ce laboratoire bénéficie d’une constante reconnaissance du ministère en charge de la Recherche depuis 1986 et possède actuellement le label d’équipe d’accueil (EA 2219). Il reçoit donc des doctorants en tutelle et co-tutelle de thèse, dans le cadre de l’École doctorale « Sciences humaines et sociales » [ED 507], commune aux quatre universités bretonnes.

Les recherches conduites dans notre laboratoire et les thèses qu’on y prépare ressortissent à trois grands domaines déclinés en plusieurs volets.

L’aménagement, l’urbanisme et l’architecture

— Conditions et contextes de la formation des doctrines
— La théorie et la pratique considérées à trois niveaux : la décision politique, la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’oeuvre ;
— La réception par les usagers, l’opinion publique, la critique ;
— La patrimonialisation des oeuvres et l’inscription de leurs auteurs dans l’histoire.

Un intérêt spécial est porté à deux domaines étudiés de longue date par l’équipe :
— Les architectures et les arts appliqués à prétentions identitaires (xixe-xxie siècles) ;
— Les villes reconstruites, comprises comme une séquence accélérée des processus d’édification.

Les singularités de la gouvernance des territoires

— Évaluation des politiques publiques de l’aménagement et de l’urbanisme : efficacité des outils et des procédures réglementaires ; choix et pertinence de l’information (construction des indicateurs synthétiques...) ; construction des valeurs économiques marchandes et non marchandes pour les territoires, les patrimoines et les milieux naturels ;
— Les conditions du développement des territoires : périmètres pertinents, critique des diagnostics appliqués, analyse des stratégies menées par les décideurs.

Les milieux naturels, semi-naturels et fragiles

— Détermination des dynamiques influant l’environnement et de leurs agents endogènes et exogènes ;
— Diagnostic des évolutions et des perturbations ;
— Restauration, aménagement et gestion des sites ;
— Inscription des préoccupations environnementales dans les politiques d’aménagement et les documents d’urbanisme.
Une attention particulière est réservée aux sites soumis à une forte pression touristique et au voisinage des milieux fragiles avec l’urbanisation et l’agriculture.

Modalités d’inscription

Les conditions d’accès au doctorat diffèrent selon le parcours préalable des étudiants, ou des bénéficiaires d’acquis de l’expérience professionnelle. Il est donc préférable de prendre contact avec le secrétariat de l’Institut dès le début de votre projet, pour étudier les modalités administratives de votre inscription en thèse. Le dossier d’inscription doit être approuvé par le conseil de l’école doctorale, qui se tient généralement à la fin du mois d’octobre.

Documents

couverture
Arrêté
du 7 août 2006

 
couverture
Charte
des thèses

 
couverture
Modèle
de couverture
couverture
Guide
du doctorant

 

UBO-Géoarchitecture · CS 93837
29238 Brest cedex
+33 (0) 298 016 124 · fax-rép. +33 (0) 298 016 721
Toutes nos coordonnées